Reduce the energy, carbon emissions and resources we use in our business.
PDF buildemail iconPrint icon

CHAÎNE D’APPROVISIONNEMENT arrow Voir notre rendement

Notre chaîne d’approvisionnement

icon truckLa chaîne d’approvisionnement de Tim Hortons est composée d’un vaste réseau de fournisseurs dont certains nous fournissent les biens qui se retrouvent dans nos restaurants, tandis que d’autres nous fournissent les biens ou les services qui facilitent nos opérations commerciales courantes. Nous collaborons directement avec de nombreux fournisseurs auprès desquels nous nous procurons les ingrédients bruts comme le blé, l’huile et le sucre, qui servent à fabriquer nos produits. Pour un aperçu global de notre chaîne d’approvisionnement, consultez la section Chaîne de valeur de ce rapport.

Nous gérons notre chaîne d’approvisionnement en collaborant étroitement avec nos fournisseurs. Par exemple, tous les deux ans, nous organisons un colloque pour les fournisseurs afin de leur permettre de partager les pratiques exemplaires. En 2014, pour une troisième année, nous avons évalué nos fournisseurs de produits alimentaires et de boissons, d’emballages et d’équipements, notamment en fonction de critères fondés sur les pratiques, les objectifs et l’innovation en matière de durabilité.

En 2014, nous avons réalisé des progrès par rapport à bon nombre d’initiatives visant à améliorer nos pratiques en matière d’approvisionnement responsable. Ces efforts ont porté notamment sur notre Code de déontologie pour les partenaires commerciaux et les fournisseurs, l’engagement au bien-être des animaux et le travail accompli à ce jour pour le soutien d’une production durable d’huile de palme.

Nous avons également collaboré avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) aux États-Unis et au Canada pour la réalisation d’une analyse sur un approvisionnement étendu en matières premières et une priorisation des risques. L’analyse a permis de cerner les priorités en fonction de la cartographie de la chaîne d’approvisionnement que nous avons effectuée à l’égard des matières clés pouvant contribuer aux répercussions environnementales telles que la déforestation et les émissions de gaz à effet de serre. Cette analyse a été conçue pour nous aider à identifier les secteurs clés où nous pouvons affiner et accroître nos efforts en matière d’approvisionnement responsable. Les conclusions de l’analyse seront prises en considération au moment d’élaborer notre prochaine stratégie de durabilité.

Le saviez-vous?

Tout le lait et toute la crème que nous fournissons à nos restaurants Tim Hortons canadiens proviennent de fermes laitières du Canada. Les Producteurs laitiers du Canada (PLC) est une organisation nationale représentant les producteurs laitiers du pays. L’une des priorités des PLC est l’initiative proActionMD qui constitue un cadre national permettant aux producteurs laitiers canadiens de démontrer une gestion responsable de leurs animaux ainsi que de l’environnement. Par l’entremise du programme proActionMD des PLC, les producteurs laitiers canadiens font des progrès :

 

  • Plus de 70 % des producteurs laitiers au Canada ont mis sur pied un plan environnemental de la ferme.
  • Plus de 96 % des producteurs laitiers sont inscrits et se conforment au programme national de salubrité alimentaire à la ferme appelé « Lait canadien de qualité ». daily farming
  • En 2009, le Code de pratiques recommandées pour le soin et la manipulation des bovins laitiers a été adopté grâce à la collaboration du Conseil national pour le soin des animaux d’élevage, des producteurs laitiers, des représentants de l’industrie, des vétérinaires, des chercheurs en soins aux animaux, du gouvernement et de la Fédération des sociétés canadiennes d’assistance aux animaux.
  • En 2014, les PLC ont progressé dans l’élaboration d’un programme d’évaluation pour un Code des bonnes pratiques. Les PLC ont conçu du matériel de formation et des outils, des tests effectués sur le terrain et vont étendre le programme d’évaluation à toutes les fermes laitières en 2015.
  • En 2014, près de 1 000 producteurs laitiers canadiens, en collaboration avec les entreprises canadiennes de transport du lait et les entreprises de transformation, ont fait don d’environ 2 500 000 litres de lait à des banques alimentaires au Canada.

Pour en savoir davantage sur le programme proActionMD, visitez le site Web des PLC : http://www.dairyfarmers.ca/proAction

Code de déontologie pour les partenaires commerciaux et les fournisseurs (CDPCF)

Our business partner & supplier: code of conducr Nous nous engageons à mettre en œuvre des pratiques responsables à l’échelle de la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise. Notre Code de déontologie pour les partenaires commerciaux et les fournisseurs (CDPCF) repose sur les principes de respect, d’équité et d’éthique des affaires; la conformité réglementaire est la norme minimale à respecter pour entretenir des liens commerciaux avec Tim Hortons. Le CDPCF s’appuie sur des normes du travail acceptées internationalement, dont les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du Travail (OIT), et sur la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies. Les principaux domaines d’intérêt de notre CDPCF comprennent la conformité aux lois et règlements applicables, les conditions d’emploi, le milieu de travail et la déontologie des affaires.

Nous exigeons que tous nos partenaires commerciaux et fournisseurs respectent notre CDPCF(1). Tout défaut de se conformer à notre CDPCF constitue une raison valable et suffisante pour soustraire un partenaire commercial ou un fournisseur de notre liste approuvée.

Nous avons commencé la mise en œuvre à grande échelle de notre CDPCF en 2010, en nous concentrant d’abord sur nos partenaires commerciaux et fournisseurs de nourriture, d’équipement et d’emballage qui, à notre avis, représentaient le risque le plus élevé pour notre entreprise. Notre plan d’exécution reposait sur une approche progressive en fonction du risque et misait sur une équipe interfonctionnelle composée d’individus provenant des services suivants : durabilité et responsabilité, approvisionnement stratégique, vérification interne et assurance de la qualité. Nous avons évalué les risques liés aux fournisseurs en nous concentrant d’abord sur les entreprises qui nous fournissent les produits qui se retrouvent dans nos restaurants (c.-à-d. la nourriture, les emballages, les équipements, etc.). Tous les nouveaux partenaires et fournisseurs de Tim Hortons au-delà du seuil de risque doivent signer notre CDPCF.

(1) ) Nous considérons comme des « fournisseurs » les organisations qui fournissent des biens et services à Tim Hortons. Nos « partenaires commerciaux » sont des organisations avec qui nous entretenons une relation d’affaires unique. Ils peuvent comprendre des commerces de détail, des organisations non gouvernementales et des organismes de bienfaisance qui fournissent des biens ou des services, ou non.

Approvisionnement en café et vérification

À propos de la chaîne d’approvisionnement en café

Nous nous procurons notre café dans les mêmes régions de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud depuis la fondation de l’entreprise en 1964. La majorité du café que nous achetons provient de « petits cultivateurs » qui exploitent des fermes familiales sur des terres de moins de cinq hectares. Dans ces régions, les méthodes utilisées pour produire et transformer le café sont uniques; la chaîne de responsabilité pour la commercialisation du café est très complexe. Dans certains cas, le café fait l’objet de multiples marchés entre les producteurs et les entreprises de transformation qui composent la chaîne d’approvisionnement. Ce processus entraîne de nombreuses transactions et plusieurs « changements de main » tout au long du processus.

Le tableau ci-dessous illustre les six principaux échelons de la chaîne d’approvisionnement en café, essentiels pour mieux comprendre le processus de vérification : les cultivateurs, l’organisation, l’intermédiaire, l’exportateur, l’importateur et l’entreprise de torréfaction.

Infographic six key levels in the supply coffee chainLes cultivateurs et producteurs englobent autant les « petits exploitants » (cultivant des terres de moins de cinq hectares) que les grandes plantations privées (50 hectares ou plus).

Les cultivateurs peuvent se regrouper en organisations, associations ou coopératives officielles.

Un intermédiaire est un négociant qui fournit des services et de l’aide aux cultivateurs dans le pays d’origine pour transporter le café jusqu’au marché. Les intermédiaires vont des organisations professionnelles légitimes aux négociants indépendants.

Les exportateurs sont des organisations qui transforment et mettent en vente le café dans le pays d’origine à partir de la ferme pour répondre aux besoins et aux normes des acheteurs internationaux.

Les importateurs sont des marchands mondiaux qui transportent les biens et denrées du pays d’origine au lieu de vente et d’échange. Le café est importé avant la torréfaction sous forme de « café vert ».

Le processus de torréfaction se déroule généralement à proximité du lieu de consommation du café. Ceci réduit le temps passé par le café torréfié dans la chaîne de distribution et contribue à optimiser la durée de conservation du produit. La vaste majorité du café mondial est torréfié commercialement à grande échelle. Tim Hortons exploite deux usines de torréfaction situées à Hamilton (Ontario) et à Rochester (New York). Nous faisons également appel à d’autres tiers exploitant des usines de torréfaction.

Application de notre CDPCF aux fournisseurs de café

Nos fournisseurs de café font partie de nos principaux fournisseurs et ils sont concernés par notre CDPCF. La vérification de la conformité à notre CDPCF est particulièrement importante au sein de la chaîne d’approvisionnement en café.

Depuis 2011, nous menons, de concert avec Control Union Certifications (entreprise de certification indépendante), le programme de vérification de la conformité au CDPCF adapté à l’approvisionnement en café. Notre outil de vérification permet d’effectuer une analyse approfondie de

14 domaines d’intérêt :

  • Rémunération;
  • Heures de travail;
  • Travail des enfants;
  • Travail forcé;
  • Discrimination et droits de la personne;
  • Déontologie des affaires (y compris les pots-de-vin et la corruption, les conflits d’intérêts et les codes de déontologie internationaux);
  • Conditions de travail;
  • Santé et sécurité au travail;
  • Mesures disciplinaires;
  • Association;
  • Qualité des produits;
  • Traçabilité;
  • Pratiques environnementales;
  • Vérifications et certifications.

Jusqu’ici, Control Union a réalisé des inspections et des examens dans les usines de huit fournisseurs exportateurs au Brésil, en Colombie et au Guatemala. Les usines visitées ont fourni un accès sans restrictions et la documentation pertinente. De plus, Control Union a mené plusieurs entrevues auprès d’employés de tous les échelons de l’organisation.

Dans l’ensemble, nos vérifications indépendantes préalables ont révélé la conformité à notre CDPCF. Néanmoins, en 2014, nous avons continué d’améliorer notre programme en ce qui a trait à notre chaîne d’approvisionnement en café. Avec l’un de nos principaux fournisseurs, nous avons testé un programme collaboratif intégrant le respect du CDPCF, des pratiques exemplaires, de la formation ainsi que des vérifications indépendantes jusqu’à la source, au sein de la communauté.

BIEN-ÊTRE DES ANIMAUX

La protection des animaux est une question qui compte pour Tim Hortons et tous nos intervenants, notamment nos propriétaires de restaurant, nos fournisseurs, nos investisseurs et nos invités. Nous estimons que le bien-être des animaux doit s’appliquer à tous les aspects relatifs aux soins des animaux d’élevage à l’échelle de notre chaîne d’approvisionnement. Bien que nous achetions certains produits alimentaires dérivés d’animaux d’élevage, nous ne participons pas directement à l’élevage, à la manutention, au transport ni à la transformation de ces animaux. Nous comptons sur divers fournisseurs directs et indirects, des éleveurs, qui exploitent parfois des élevages familiaux, jusqu’aux entreprises de transformation.

Notre politique de protection des animaux s’harmonise aux valeurs et aux principes directeurs en matière de durabilité et de responsabilité de notre entreprise. Elle établit des normes internes dans des domaines de première importance, comme la conformité réglementaire, l’assurance et la vérification de la qualité, l’amélioration continue et la production de rapports.

Tout au long de l’année 2014, nous avons communiqué avec nos fournisseurs, le gouvernement et les groupes de protection des animaux afin de connaître les recherches scientifiques et les pratiques exemplaires en vigueur. Nous avons visité les fermes au Canada et aux États-Unis et avons participé aux rencontres de l’industrie et aux tables rondes de discussion.

icon chickenNotre partenariat avec l’Université de Guelf, dans le cadre du Sustainable Food Management Fund (Fonds pour la gestion de l’alimentation durable) de Tim Hortons (amorcé en 2012), s’est poursuivi en 2014. Actuellement, la recherche de l’Université de Guelf vise à étudier le coût de transition vers des milieux à aire ouverte pour les truies reproductrices et les poules pondeuses, ainsi que la viabilité et l’échéancier de la mise en place. La traçabilité de ces chaînes de valeur distinctive s’est déjà avérée un important défi pour l’industrie. Les chercheurs effectuent également des recherches auprès des consommateurs au sujet de leurs perceptions concernant la protection des animaux et les attributs durables dans les établissements d’hospitalité.

Nous avons également réalisé des progrès sur le plan de l’approvisionnement en œufs auprès de producteurs privilégiant des poulaillers à aire ouverte. En 2014, nous avons acheté plus de 12% de nos œufs auprès de producteurs répondant à cette exigence.

Pour plus de détails sur notre programme de protection des animaux, veuillez visiter notre site Web.

Huile de palme

Icon Palm oilActuellement, il existe des inquiétudes dans le monde entier à l’égard des questions environnementales liées à la production d’huile de palme. Bien que l’huile de palme que nous achetons ne soit utilisée que dans certains de nos produits de boulangerie et de pâtisserie, nous sommes engagés à participer à la prévention de la déforestation et de la conversion des sols qui résultent de la production d’huile de palme.

En 2014, Tim Hortons a encouragé la production d’une huile de palme sans déforestation et sans tourbe ainsi que la préservation des forêts de haute valeur et à teneur élevée en carbone. Nous avons actualisé notre CDPCF pour poursuivre sur cette voie en 2015.

Nos fournisseurs d’huile de palme sont membres de la Table ronde sur la production durable d’huile de palme (RSPO) et en 2014, nous avons joint également la RSPO pour faire la preuve de notre engagement. 100 % de l’huile de palme commandée pour 2015 soutiendra une production certifiée par la RSPO grâce à l’obtention de certificats GreenPalm.

En 2014, nous avons également cartographié notre chaîne d’approvisionnement d’huile de palme en collaboration avec nos fabricants, nos fournisseurs et nos autres partenaires pour faire un premier pas vers la mise en place d’une politique exhaustive d’approvisionnement en huile de palme. La politique sera finalisée et publiée avant la fin du mois de septembre 2015. Ce calendrier reflète le travail nécessaire à l’harmonisation de la politique avec la prochaine phase de notre stratégie de durabilité qui requiert un examen plus étendu de nos pratiques en matière d’approvisionnement responsable.

Le travail accompli à ce jour est un premier pas substantiel pour le soutien d’une production durable d’huile de palme et il reste encore beaucoup à faire pour atteindre notre objectif. Nous sommes engagés à poursuivre le travail de concert avec nos fabricants de produits, nos principaux fournisseurs de matières premières et les organisations non gouvernementales pour évaluer et faire progresser nos pratiques d’approvisionnement en huile de palme, avec pour objectif d’exercer une influence significative et positive pour l’environnement et les collectivités. L’état de nos progrès sera publié dans notre Rapport annuel sur la durabilité et la responsabilité.